02 97 30 00 00

| Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30


Le Plan cancer I 2003-2007, dans sa mesure 32, a conduit à la mise en place des Centres de Coordination en Cancérologie (3C).

Le 3C est la cellule qualité opérationnelle en cancérologie des établissements autorisés.

Ce Plan Cancer prévoit que tout établissement de santé prenant en charge des patients atteints de cancer doit organiser ses activités de cancérologie dans le cadre d’un 3C. La mise en place du dispositif des autorisations spécifiques au traitement du cancer vise à garantir le même niveau de sécurité, de qualité et d’accessibilité des soins sur l’ensemble du territoire. Ce dispositif, issu d’un travail commun du Ministère chargé de la Santé, de l’Institut National du Cancer, des fédérations hospitalières, des professionnels de santé et de la Ligue contre le cancer, repose sur un cadre juridique spécifique défini en 2007.

En Bretagne, chaque 3C couvre au moins un territoire de santé et est multi-établissements publics/privés.

3C bretons
  • Le 3C ne prend pas directement en charge de patient mais doit permettre l’amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement des patients.
  • Il doit également veiller à la bonne mise en place des recommandations et mesures qualité (telles que la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire, le Dispositif d’annonce…).
  • Il participe à l’amélioration continue des pratiques et à l’harmonisation entre les professionnels et les établissements. Chaque 3C territorial est en lien fonctionnel étroit avec le Réseau Régional Oncobretagne.

Oncobretagne travaille en collaboration avec deux autres entités régionales à savoir :

Le Pôle Régional de Cancérologie (PRC) dont la mission de coordination cible principalement les champs de la recherche, de l’expertise et de l’innovation.

L’Unité de Coordination d’Oncogériatrie (UCOG) dont la mission de coordination cible les plus de 75 ans et portent sur tous les champs.

Le Centre de Coordination en Cancérologie du territoire de démocratie en santé Lorient-Quimperlé, précédemment adossé au Réseau de Cancérologie Onc’Oriant depuis 2007, a été, à la fusion/absorption de celui-ci, intégré à l’Association CAP AUTONOMIE SANTE (20 décembre 2018).

Ses principales missions sont de :

Garantir 

  • la prise en charge pluridisciplinaire des patients à travers l’organisation des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (mise à disposition de fiches RCP, gestion des RCP, circulation de l’information médicale…),
  • de la mise en place du dispositif d’annonce, de la remise à chaque patient du programme personnalisé de soins,
  • de la mise à disposition des référentiels, thésaurus et protocoles validés et actualisés,
  • la qualité des soins selon une méthode définie au niveau régional selon les recommandations de l’INCa. Ex. : enquête sur le délai de prise en charge, identito-vigilance…  

Evaluer 

  • sous forme de rapports d’activités et/ou d’enquêtes InCa 
  • la satisfaction des patients et des équipes soignantes 

Accompagner 

  • les établissements autorisés à la pratique de la cancérologie pour le renouvellement de leur dossier d’autorisation.  
  • les professionnels à l’utilisation du nouveau Dossier Communicant de Cancérologie 

Informer :  

  • sur les activités cancérologiques médico-chirurgicales et pharmaceutiques du territoire (délais de prise en charge, accès aux soins de support, accès aux essais clinique et à l’innovation …).