02 97 30 00 00

| Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Sur le Pays de Lorient, de nombreuses ressources sont à votre disposition. Vous trouverez ci-après répertoriées les principales (listes non exhaustives). Ces renseignements sont également disponibles en format papier à l’accueil de Cap Autonomie Santé.

Services d’Aide à Domicile

Un(e) aide à domicile, aussi appelé(e) assistant(e) de vie ou auxiliaire de vie en fonction de ses qualifications, a pour but de vous aider lors des actes de la vie quotidienne (courses, entretien du logement, préparation des repas…) ou des activités de la vie sociale (accompagnement dans les déplacements extérieurs, démarches administratives…).

Les différents modes d’intervention

Service Prestataire

Le Service est employeur de l’aide à domicile et responsable des prestations effectuées et de leur suivi. Il assure le recrutement du personnel, sa formation, ses remplacements…

Service Mandataire

Vous êtes employeur de l’aide à domicile et le Service se charge des démarches administratives (déclaration URSSAF, bulletins de paie…) et vous accompagne dans votre fonction d’employeur. En contrepartie, des frais de gestion vous sont facturés. Vous devez payer les charges sociales trimestrielles. En cas de licenciement, vous devez respecter la procédure et payer des indemnités.

Emploi direct

Vous pouvez embaucher directement un salarié. En qualité d’employeur, vous devez respecter les formalités d’embauche (contrat de travail, bulletin de paie, calcul et déclaration des cotisations sociales).

Pour effectuer vos démarches, vous pouvez utiliser le Chèque Emploi Service Universel (CESU) déclaratif (renseignez-vous auprès de votre banque ou sur www.cesu.urssaff.fr), dispositif qui permet au particulier de remplir ses obligations d’employeur (déclaration auprès de l’URSSAF, paiement des cotisations sociales, établissement des bulletins de salaire…).

Services Portage de repas

Bénéficier de portages de repas à domicile permet de continuer à manger des repas complets et équilibrés sans avoir à faire les courses ou la cuisine.

Comment ca marche ?

La personne bénéficiaire d’un service de portage de repas peut, en fonction des services, choisir ses menus toutes les semaines ainsi que le nombre de repas souhaités. Ces repas peuvent être adaptés aux besoins du bénéficiaire en cas de régime particulier. Ils sont ensuite livrés sous forme de plateaux-repas, la plupart du temps à réchauffer.

A qui s’adresser ?

Plusieurs types d’organismes sont susceptibles de proposer un service de portage de repas à domicile :

  • certaines communes,
  • des services d’aide à domicile (CCAS, services d’aide à la personne associatifs ou privés…).

Quel financement ?

Les coûts sont variables en fonction des organismes, tant pour le repas lui-même que pour le portage. Des aides financières peuvent vous être accordées :

Certaines communes, en fonction des ressources du bénéficiaire, peuvent également participer au financement du portage et/ou proposer un service de foyer-restaurant permettant de prendre les repas sur place.

Structures d’hébergement pour personnes âgées

Les Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

Il s’agit d’établissements médicalisés qui accueillent des personnes présentant une dépendance physique et/ou mentale.

Les Unités de Soins de Longue Durée (USLD)

Il s’agit d’établissements qui relèvent d’un hôpital et qui accueillent des personnes très dépendantes dont la santé nécessite une surveillance médicale ou des soins continus.

Les prestations proposées en EHPAD ET USLD se décomposent en 3 parties : Les dépenses relatives à l’hébergement couvrent les frais de gestion générale, le logement, la restauration et l’animation. Les prix de journée sont fixés par le Département pour les établissements habilités à l’aide sociale. Les dépenses relatives à la dépendance recouvrent les prestations d’aide à la vie quotidienne non liées au soin et les surcoûts hôteliers liés à la perte d’autonomie. Les dépenses de soins sont prises en charge par l’assurance maladie.

Les Résidences autonomie

Il s’agit d’établissements non-médicalisés qui accueillent des personnes majoritairement autonomes. Ils proposent des studios ou des appartements privatifs ainsi que des espaces communs partagés par les résidents (salle d’animation, salle de restaurant…).  Ils offrent des prestations minimales individuelles ou collectives et mettent en œuvre des actions de prévention de la perte d’autonomie.

Les Petites Unités de Vie (PUV)

Il s’agit d’établissements de moins de 25 places qui proposent un accompagnement de proximité. Ils peuvent accueillir des personnes dépendantes bénéficiant d’une prise en charge des soins sur prescription individuelle (Service de Soins à Domicile ou, à défaut, d’infirmiers libéraux).

Les Résidences service

Elles s’adressent à des personnes âgées autonomes qui désirent vivre en appartement tout en profitant d’un cadre sécurisant. Constituées d’appartements individuels, elles ont pour objectifs :

  • de procurer aux résidents une indépendance,
  • de garantir une convivialité dans des lieux de vie adaptés et aménagés (restaurant, salon, salle d’animation, espace forme…)

Elles proposent également des services complémentaires : assistance 24 h/24, restauration, ménage, blanchisserie…

Les personnes dépendantes demeurant dans les Résidences autonomie, les PUV et les résidences services peuvent bénéficier de l’aide personnalisée à l’autonomie à domicile (aide individuelle).